"Il n' y a qu'une seule supériorité: celle du coeur !"

L.V. Beethoven

  


Le mieux-être à l’extérieur passait nécessairement par un mieux-être à l’intérieur . 

Sur ce dernier point, nous n’avons enregistré que 7 fugues, d’anciens fugueurs, en 25 ans d’exercice.


Nous n’avions pas de « hauts murs », nos portes étaient grandes ouvertes, preuve que les jeunes s’y sentaient bien et que les adultes qu’ils y côtoyaient (surnommés par dérision les"incurables") ne leur convenaient pas trop mal.


Le milieu de vie du jeune contraint de quitter sa famille est aujourd'hui volontiers négligé.

Quelles conditions pour lui permettre de se reconstruire: de hauts murs et l'appel à la discipline ou autre chose ?


ARTICLES / PRESSE